ACCIDENTS MORTELS : Mamadou Diouf ne comprend pas…

  • Source: : Sud Quotidien | Le 18 avril, 2017 à 12:04:16 | Lu 3017 fois | 13 Commentaires
content_image

Pr Mamadou Diouf, historien à l’université de Columbia (Etats-Unis)

Se prononçant sur la récurrence des accidents au Sénégal, le Pr Mamadou Diouf, historien à l’université de Columbia (Etats-Unis) a dit avoir du mal à comprendre les accidents spectaculaires et meurtriers qui surviennent, ces derniers jours, au Sénégal. Il était l’invité de l’émission Objection diffusée sur les Ondes de la radio Sud Fm.
 
«C’est incompréhensible d’avoir ce type d’accident aussi spectaculaire et aussi meurtrier que les accidents qu’il y a au  Sénégal. Aujourd’hui, ces accidents doivent être une raison pour alimenter l’indignation totale », a déclaré Pr Mamadou Diouf qui s’exprimait avant-hier sur la récurrence des accidents au Sénégal. Il était  l’invité de l’émission Objection diffusée sur les ondes de la radio Sud Fm. Selon lui, leur gravité fait que les «Grands marabouts sénégalais doivent intervenir» et, ainsi, venir en appoint à l’Etat qui, de son côté, doit plus s’employer à faire respecter le code de la route. 
 
Revenant sur les causes de ces accidents, Pr Diouf a soutenu qu’ils n’ont rien de surnaturel : « Ce ne sont pas des calamités surnaturelles. Ce sont tout simplement à cause de cette incapacité à respecter la loi et l’incapacité de l’Etat à punir les contrevenants». Sur cette question, il y a aussi l’éducation, poursuit-il en prenant l’exemple des Allemands qui ne traversent pas la route, même s’il n’y a pas de voitures, tant que le feu n’est pas au rouge. Il a  soutenu que c’est ce type de comportement qui peut faire diminuer ces accidents qui font chaque année, des centaines de morts. 
 
Selon le Pr Diouf, « s’il y a un système de sanction rigoureux et on sait que la sanction s’applique à tout le monde qu’on soit ministre, fils de ministre etc. les gens respecteront la loi, ce qui permettra d’éviter les accidents au maximum». Parlant enfin de l’appel au dialogue lancé par le président de la République Macky Sall depuis Tivaouane, Mamadou Diouf dira : « c’est normal que le Chef de l’Etat fasse une telle sortie qui signifie qu’il y une crise  mais la question est de  savoir  sur quoi les gens vont négocier ».


Auteur: Ndeye Aminata CISSE - Sud Quotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Anonyme En Avril, 2017 (12:38 PM) 0 FansN°: 1
j'invite les intellectuels à se prononcer uniquement sur ce qui est considéré comme leur specialité,on a trop tendance à les faire parler de tout et de rien et ils s'y pretent,à la longue cela devient du narcissisme.
Anonyme En Avril, 2017 (12:47 PM) 0 FansN°: 2
pas besoin d'avoir l'avis d'un "éminent professeur" pour dire que le sénégalais toute échelle sociétale confondue est le pire chauffard qui soit.



Aucun sens de responsabilités ; inconscience soit liée à la bêtise ou à l'imprudence notoire.

quand des *escortes présidentielles ou non " déboulent à 100 km/hre dans des localités où les parents laissent leur progéniture jouer au bord des routes...



des cars ou taxis bourrés , surchargés de marchandises , au volant des quels des chauffards payés des cacahuètes somnolent ou jouent à la Formule 1 sur des routes cabossées ....



la plupart des automobilistes roulent sans permis, sans assurances, sans phares, sans freins, le pire est à venir.



des policiers verreux qui rackettent au lieu de verbaliser celui qui n'a pas d'assurance ou de permis, le billet FCFA étant à portée de main....



une grande partie des routes étant plus des pistes de brousse , chemins non goudronnés ,



l'Apix qui se sucre mais ne fait pas son boulot correctement



les feux rouges ignorés là où il y en a, si ils ne tombent pas en ruine...





SENEGAL EMERGENT



JE NE SUIS PAS "PROFESSEUR" MAIS JE VOIS LES MANQUEMENTS MIEUX QUE VOUS MONSIEUR LE PROFESSEUR !
Reply_author En Avril, 2017 (16:25 PM) 0 FansN°: 1
indisciplines rek la ! il fo discipline les sÉnÉgalaise. un prÉsident fort qui ne cherche pas un otre mandat pr discipliner les sÉnÉgalaise. sans discipline senegal dou deme
Reply_author En Avril, 2017 (16:33 PM) 0 FansN°: 1
merci post #1
ce gars est un historien pourquoi on lui demande son avis.
Anonyme En Avril, 2017 (13:53 PM) 0 FansN°: 3
Les accidents de circulation constituent un problème de santé publique dans toutes les villes du tiers monde principalement. Leurs causes sont multiples et multiformes. Les pays développés comme les USA ou exerce Diouf ne sont pas exempts. L'alcool et la drogue étant les principales causes.
Anonyme En Avril, 2017 (13:57 PM) 0 FansN°: 4
Tous ces morts, eh bien cela découle de l'incurie et de l'incompétence du Gouvernement d'organiser les transport et la circulation avec pour objectif la limitation du risque d'accident.

Quand les conducteurs sont saouls ou drogués ou inaptes à la conduite avec des permis de complaisance achetés...

Quand les voies de circulation sont mal construites, en piteux état, non signalisées, résultat de détournements massifs...

Quand les véhicules sont mal entretenus, bricolés par des artisans non habilités, inaptes à la circulation,

Quand les agents de l'Administration, du ministre à l'agent de circulation en passant par le fonctionnaire des mines sont corrompus jusqu'à l'os, impunis, prêts de toutes sortes de magouilles..

Quand on a des citoyens aussi ignorants, irresponsables, amorphes, obscurantistes....

Quand on a tout ça dans une société qui n'accorde aucun respect de la vie humaine (le calvaire des talibés filles ou garçons, la souffrance des malades dans les hôpitaux, l'hécatombe sur les routes, les lynchages à mort, etc. n'indignent personne), il ne faut pas s'étonner que les morts jonchent nos routes et que les incendies meurtriers se déclenchent régulièrement.
Anonyme En Avril, 2017 (14:07 PM) 0 FansN°: 5
Il convient d'avoir une bonne analyse des causes de l'insécurité routière afin de trouver les solutions adaptées à nos habitudes à nous sénégalais.

Parmi les causes décelées, nous pouvons noter :

1 - La vétusté du parc automobiles : il suffit de renouveler ce parc par un système de prêts à taux zéro sous condition de respecter le code de la route et l'éthique dans la responsabilité. Ramener l'importation des voitures à 15 ans afin de disposer des véhicules plus propres et plus fiables en terme d'état général et mécanique.

2 - instaurer le passage obligatoire à l'examen de conduite pour l'ensemble des conducteurs ayant commis des infractions routières, des formations à la conduite et à la sensibilisation autoroutiere

3 - Renforcer la signalisation, les balises, les feux tricolores, la surveillance avec radar et caméras (sur des axes prioritaires) routière et autoroutière

4 - Refaire totalement les routes avec le marquage vertical et horizontal bien visible, signalisation des intersections

5 - Limiter la vitesse dans les zones dangereuses



6 - Renforcer la présence de la gendarmerie sur les routes et autoroutes



7 - Surveiller la corruption par la mise en place de brigade de surveillance comme la police des police. Tout individus ayant corrompu un agent sera priver de son permi, le gendarme sera puni aussi

8 - enseigner le code de la route à l'école

9 - Travaux forcé pour ceux qui commis le délit



Voila en somme les mesures que je propose car l'idée de mettre en place par le gouvernement du permis à moins est un véritable erreur. Il faut s'attaquer préalablement à la racine du mal avant de mettre en place le système de permis à point qui est plus couteux car ce dispositif doit se baser sur un système informatique robuste et fiable.

Il n'est pas raisonnable de copier coller directement ce qui se fait ailleurs car le Sénégal a ses particularité sociologiques, culturelles et économiques.

Reply_author En Avril, 2017 (14:39 PM) 0 FansN°: 1
pour le copier/coller c'est ce que tu as fais en rédigeant ton commentaire !
on se croirait en france ou ailleurs en europe et non dans un sénégal à l'heure du moyen-age dans beaucoup de domaines.
Sow En Avril, 2017 (15:56 PM) 0 FansN°: 2
qu'est-ce qu'on doit encore analyser dans ce pays???? que ce pays est rempli d'imbéciles égoïstes et irresponsables? que ce pays est bourré de saboteurs qui s'ignorent? que dans ce pays le prix de la vie humaine est égal à 0 cfa? que ce pays est malade, très malade?? dans ce pays toutes les analyses imaginables ont été déjà faites!! cela suffit maintenant! il faut agir! parler de particularités sociologiques, patati patata, c'est encore insulter notre intelligence! a force de se particulariser, voilà le résultat que nous récolter aujourd’hui: le pays est malade, très malade... à tous les niveaux et au niveau de toutes les couches sociales. ce pays n'a pas d'état. c'est tout simple. ce devait être le rôle d'un état de faire respecter les règles élémentaires du jeu sociétal. regardez autour de vous: c'est du n'importe quoi de l'aube à l'aube, 24h/24h 365j/365! indiscipline, impolitesse, égoïsme. avec cela, vous pouvez implorer tous les dieux du monde, rien n'y fera! vous pouvez regrouper tous vos marabouts et même en emprunter d'autres, rien ni personne ne pourra empêcher ce pays de sombrer! tout le système est basé sur l'autoglorification et la magnification de l'autre pour masquer les tares de cette société hypocrite qui est en train d'organiser tranquillement son suicide collectif. toutes les personnes qui veulent agir positivement sont systématiquement écartées, elles se taisent donc ou s'exilent.
Anonyme En Avril, 2017 (15:05 PM) 0 FansN°: 6
La plupart des véhicules qui roulent dans ce pays sont réparés dans la rue et les pièces montées sont souvent posées sur du sable. Et vous vous étonnez qu'il y ait beaucoup d'accidents? Il faut pas rêver, pardi!!!
Radar En Avril, 2017 (16:08 PM) 0 FansN°: 7
Pour éviter les accidents : élargir et séparer en 2 X 2 voies toutes les routes nationales (RN).

Les accidents mortels sont en général des chocs frontaux. Si chacun est dans un sens et que les voies sont séparées par un mur en béton (de 80 cm de haut), comment peut il y avoir un choc frontal ?

Sur l'autoroute de Dakar, y'a t'il eu un seul mort depuis que le mur de séparation est construit ? On ne peut plus faire demi tour, ni aller percuter un automobiliste qui vient en face. Le problème est bel et bien réglé.



Les cars de transport en commun qui ont 40 ans d'âge doivent être remplacés. C'est comme si on ne respecte pas la vie et le confort des passagers, au Sénégal.
Anonyme En Avril, 2017 (16:43 PM) 0 FansN°: 8
Merci Sow . Tu as dit l'essentiel et tu as bíen fait l'échos du Pr. Diouf
Anonyme En Avril, 2017 (18:08 PM) 0 FansN°: 9
Un charretier amasse de l'argent et j'achète un permis; des laveurs de voitures, avec la permission des chauffeurs, déplacent les véhicules, les garent et hop "boy mun nga dawal" et le tour est joué; c'est l'informel qui gouverne ce pays dans tous les domaines!

 :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com