Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

COMMUNE D’OUROUR, LE PROJET DE JATROPHA : LE NOUVEAU REFUGE DES PERDANTS ET DES INDECIS ?

Posté par: Alassane DIOUF| Vendredi 17 octobre, 2014 12:10  | Consulté 666 fois  |  0 Réactions  |   

Dans son numéro 4443 du mardi 16 septembre 2014, le quotidien d'informations le Populaire (quotidien sénégalais) a publié un article en sa page 6 intitulé : "les paysans d'Ourour promettent un "Fanaye bis" à l'ANOC, si..."

Dans ledit article, l'auteur est revenu sur la genèse du projet de culture du jatropha à Ourour (localité située dans le département de Guinguinéo région de Kaolack) en écrivant qu'African national Oil Corporation (ANOC) a démarré ses activités dans les années 2007 - 2008.

Tout suite, la question qui me vient à l'esprit est où étaient les membres de ce soit disant comité de lutte dont le coodonnateur semblerait etre un certain Directeur d'une école à Lambock ?

S'il est vrai que c'est dans les années 2007 - 2008 que le projet de culture du jatropha a commencé , en ma connaissance cette question n'a fait l'objet d'un quelconque débat de 2007 à nos jours. 

Je précise que de mars 2009 à mai 2011 avant l'intervention de la délégation spéciale, j'ai siégé au conseil rural d' Ourour. J'ai été vice président de la commission Jeunesse, Sport et culture dudit conseil et aujourd'hui, je dirige la commission Coopération décentralisée et Partenariat dans la nouvelle commune. C'est pour dire que c'est la première fois en 2014 après les élections locales du 29 juin que j'entends parler de ce comité de lutte contre la jatropha.

Cependant, je veux etre clair, je ne défends ni les initiateurs du projet de jatropha, ni les paysans qui seraient contre encore moins ce comité de lutte.

Par contre, entant qu'homme politique avisé, je fais une lecture politique personnelle de cette subite agitation et c'est mon plein droit.

Suivez mon raisonnement.

Les élections locales du 29 juin 2014 ont aiguisé beaucoup d'appétit dans la nouvelle commune de Ourour et sans doute, le jeux politicien et non politique continue pour des gens qui n'arrivent pas toujours à digérer leur défaite.

Tout le monde ou presque voulait prendre en main les destinées de cette nouvelle commune pour les cinq (05) ans à venir

Certainement ce qui  explique la pléthore de liste au total quatre (04) dont trois contre le candidat de Benno Bokk Yakaar en l'ocurrence l'ingénieur Mamadou FAYE. Parmi ces trois listes, figurait une liste  issue d'un parti allié de l'Alliance Pour la République (APR) et qui avait comme tete de liste proportionnelle cette dame qui se dit Secrétaire générale du groupement "Calebasse de Solidarité" d'Ourour (cf. article du populaire). D'ailleurs c'est cette posture qui lui a permis d'etre élue conseillère.

Au soir du 29 juin 2014 la liste Benno Bokk yakaar remporte les élection locales avec plus de 1242 voix soit 37 conseillers sur les 46 que compte la nouvelle commune.

Le 16 juillet 2014, le premier Maire de l'histoire politique d'Ourour en la personne de Mamadou FAYE est intallé.

Poursuivant son discours de campagne c'est - à - dire lutter contre l'injustice et les inégalités sociales, en d'autres termes rendre à César ce qui appartient à César, il émet le souhait de faire toute la lumière sur le projet de jatropha en suivant les règles en la matière. C'est ainsi qu'une séance d'explication sur les tenants et les aboutissants du projet va se tenir avec le responsable.

Le 11 septembre 2014, lors du vote du budget de la nouvelle commune pour le dernier trimestre de l'année 2014, le Premier Adjoint au Maire, Monsieur Mbaye DIOUF est revenu en divers sur ce projet en nous faisant un compte rendu de leur rencontre avec le responsable du projet de jatropha et de l'évolution du dossier. ce jour, Monsieur le Maire a réitéré devant tous les conseillers et conseillères sa volonté ferme d'élucider les populations quant à ce projet. La Secrétaire générale de "Calebasse de solidarité" était présente puisque conseillère. Tout ceci pour dire que depuis que la nouvelle équipe municipale a lancé l'idée d'éclairer les populations sur le jatropha, l'information était à la portée de tous et de toutes. Pourquoi alors des gens ont pris l'initiative d'aller publier dans un journal un article une semaine après la réunion du conseil municipal (l'article date du 16 septembre 2014) pour dire prendre la défense des populations concerant ce projet de jatropha alors que depuis 2007 - 2008 ce projet existe et jamais ils se sont prononcés pour un oui ou un non.

Est-ce une main politique invisible qui se cache derrière ? Ou bien est - ce une nouvelle stratégie des perdants et des indécis qui se positionnent déjà pour les prochaines échéances électorales en essayant de tirer de leur coté la sympathie des populations ? Questions que l'on peut bien se poser et qui seraient légitimes pour des hommes et femmes politiques en quete de popularité.

Les locales du 29 juin 2014 ont été perdu par un groupe dissident de la liste Benno Bok Yakaar et à mon avis, le nouveau refuge pour se faire une santé politique est de procéder à une sorte de récupération politique des chantiers de l'équipe municipale nouvellement installée pour échaper de manière drastique à une mort politique dans leur propre fief.

En tout cas, nous n'avons pas besoin ni ne souhaitons un "Fanaye bis" à Ourour et l'appel que je lance aux populations est de rester fidèles au Maire et à son équipe municipale.

Aux gesticulateurs et politiciens en quete de popularité, laissons les le temps de la parole et consacrons - nous, main dans la main au temps de l'action pour un Sénégal Emergent derrière le Président Macky SALL.

Les choses marchent à leur rythme car comme le disent les Espagnols: "Nada no sirve de corer ay que ir a  punto" Rien ne sert de courir il faut partir à point.


 


 L'auteur 
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Alassane DIOUF
Blog crée le 04/04/2013 Visité 97515 fois 17 Articles 3470 Commentaires 2 Abonnés

Posts recents
LETTRE D\'UN MILITANT
Alassane DIOUF appelle les populations de Sanghaï Bélé à s\'approprier la vision de Macky SALL
JE N\'AI RIEN CONTRE LA DOUBLE NATIONALITE
Aux urnes le 20 mars 2016 pour un OUI massif
LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EST UNE INSTITUTION
Commentaires recents
Les plus populaires
LE TRIBUNAL MUSULMAN
LA PRISE EN CHARGE DES ARCHIVES JUDICIAIRES, UNE PREOCCUPATION DES AUTORITES MINISTERIELLES
CADRE JURIDIQUE DE LA NUMERISATION DES ARCHIVES
LE METIER D’ARCHIVISTE
PLAIDOIRIE POUR LA SAUVEGARDE ET LA VALORISATION DES ARCHIVES